Actualités

Véhicule d’entreprise vs. Indemnités kilométriques

Lorsqu’une entreprise utilise un véhicule pour les besoins de son activité, deux choix lui sont offerts. En effet, l’entrepreneur ou le personnel peuvent utiliser leur véhicule personnel et se défrayer ou alors utiliser un véhicule qui appartient à l’entreprise. Dans le cas d’un véhicule appartenant à l’entreprise on distingue les notions de véhicule de tourisme, utilitaire, de société ou encore de fonction. Dans chaque cas des conditions, des barèmes et des taxations sont à appliquer Il est donc important de connaître les conditions, les barèmes et les taxations afin de calculer préalablement laquelle de ces deux solutions est la plus avantageuse pour vous, en fonction de votre activité, des kilomètres parcourus pour vos besoins professionnels et des éventuels usages personnels ...
Plus d'info

Créances irrécouvrables : documentation comptable, déclarations fiscales & récupération de la TVA

Lorsque vous vendez un bien ou service à un client, il vous doit une somme d’argent. Cette somme est appelée une créance. Cependant, cette dernière peut troubler les comptes de l’entreprise lorsqu’elle s’avère impayée. PopCompta, plateforme de comptabilité online vous en dit plus. La créance Une créance doit respecter certaines conditions pour être qualifiée comme telle. Ainsi, elle doit être : Certaine. Cela signifie qu’une facture doit y être associée afin de prouver son existence, une trace de la livraison du bien ou du service peut également être apportée. (Un devis n’est pas un élément valide, il ne représente qu’une proposition de bien ou service).Liquide. C’est-à-dire avoir un montant précis.Éligible. Une date butoir doit être inscrite sur le document attestant ...
Plus d'info

Entreprendre et choisir le statut de votre entreprise

Démarrer votre activité professionnelle impose une réflexion préalable sur le statut que vous allez choisir pour porter votre activité. Deux cas qui sont fondamentalement différents : celui de l’entrepreneur seul qui cherche principalement à « optimiser » son contexte financier et fiscal de celui des créateurs à plusieurs qui devront commencer par se mettre d’accord et fixer le cadre de leur collaboration. Commençons par clarifier le concept et les obligations liées à la création d’une personne morale, afin de rétablir certaines réalités que nombre d’entrepreneurs méconnaissent et que nombre de « conseils » en création d’entreprise oublient de leur expliquer. La personne morale Lorsqu’on crée une société on crée ce qui s’appelle une personne morale. On peut faire le parallèle ...
Plus d'info

Digitalisation et crise sanitaire : quel impact ?

Bientôt 1 an que la crise sanitaire touche le monde entier. 1 an que nos vies ont été bouleversées à travers les nombreuses restrictions. Il a alors fallu s’adapter et trouver des solutions alternatives afin de continuer à vivre. En tête des exemples, le logiciel de visioconférence, qui, inconnu de beaucoup il y a encore un an, est devenu notre meilleur allié. Aussi bien utilisé dans la vie professionnelle que personnelle, cet outil digital est devenu indispensable. S’adapter en temps de crise La digitalisation est un enjeu crucial dans ce monde divisé par une crise sanitaire qui perdure. Certaines entreprises ont pu s’adapter en mettant en place le télétravail, pour d’autres ce fût plus compliqué leur activité s’y prêtant moins ...
Plus d'info

De l’auto-entreprise à l’Entreprise Individuelle (EI)

Passer du régime d’auto-entrepreneur au statut d’Entreprise Individuelle requiert certains changements. Popcompta, plateforme de comptabilité en ligne vous les décrit. Être auto-entrepreneur c’est déjà être considéré comme une entreprise individuelle, il existe en effet deux régime fiscaux et sociaux différents sous le statut d’EI. Celui de l’auto-entreprise et celui du réel à l’impôt sur le revenu. Une auto-entreprise peut devenir une Entreprise Individuelle pour deux raisons : Lors de dépassement de seuils de chiffre d’affaire.Sur option volontaire. Le dépassement de seuils Lors du dépassement des seuils suivants, l’auto-entreprise devient une Entreprise Individuelle dès le 1er janvier de l’année suivante de celle du dépassement de seuil. 176 200€ de CA (dont 85 800 € en franchise de TVA) pour les ventes ...
Plus d'info

De la SAS à la SARL

Tout comme passer de la SARL à la SAS, la transformation de la SAS à la SARL est possible (mais moins répandue). C’est un procédé complexe sur lequel Popcompta a décidé de vous éclairer. Malgré la souplesse et la liberté qu’accorde le statut de la Société par Actions Simplifiées, plusieurs raisons peuvent motiver une société à devenir une SARL. Le changement de régime social, le désir de mieux encadrer les droits des associés ou encore le fait de bénéficier du statut de conjoint collaborateur peuvent justifier ce changement. Ce qui change Le président de la SAS devient gérant de la SARL : Si le gérant est associé majoritaire son statut devient travailleur non salarié ou indépendant (affilié à la sécurité ...
Plus d'info

De la SARL à la SAS

Tout comme le régime de TVA de votre entreprise, le statut juridique n’est pas définitif. Vous pouvez en effet en changer pour diverses raisons tel qu’une hausse (ou baisse) de votre activité ou encore un accroissement de votre nombre d’associés. Popcompta, acteur de la comptabilité en ligne vous en dit plus. Ce processus est complexe et nécessite plusieurs étapes. Pourquoi passer d’une SARL (société à responsabilité limitée) à une SAS (société par actions simplifiées) ? Il existe deux sources de motivation pour changer de statut juridique : Si la société atteint 100 associés, elle doit ainsi devenir une SAS dans un délai de deux ans.Si la décision est prise pour des raisons de financement afin de développer l’entreprise, devenir une ...
Plus d'info

Bien choisir son régime de TVA

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est un impôt indirect sur la consommation mis en place par la loi du 10 avril 1954. Ainsi, toute entreprise doit s’en acquitter, quelque soit son bénéfice. Cette taxe s’exerce sur les ventes effectuées par l’entreprise, le consommateur la supporte et l’entreprise la collecte. Ainsi, tout comme le choix de votre statut juridique ou de votre régime d’imposition, le choix de votre régime de TVA est décisif dans la création de votre entreprise. PopCompta vous aide à déterminer lequel vous correspond. LES DIFFERENTS REGIMES DE TVA Il en existe 4 en France. La franchise en base de TVA Ce régime permet aux entreprises d’être exonérées de TVA. Cela concerne les sociétés ayant un ...
Plus d'info

La facturation électronique obligatoire c’est pour bientôt !

La digitalisation des entreprises est un processus inévitable. Popcompta, service d’archivage et de comptabilité en ligne vous accompagne sur la dématérialisation des factures. A compter du 1er janvier 2023, les entreprises auront jusqu’au 1er janvier 2025 pour se convertir aux factures électroniques. En effet, l’article 56 de la loi des finances pour 2020 du 28 décembre 2019 prévoit un passage à la facturation complètement dématérialisée pour les échanges B2B. Jusqu’à aujourd’hui (et depuis 2014), l’obligation de la facturation numérique n’était vraie que pour les relations B2A (Business to Administration). Cette obligation va donc s’étendre au B2B de manière progressive. Cette dématérialisation permettra de simplifier la transmission de données mais aussi de lutter contre la fraude fiscale permettant un suivi comptable ...
Plus d'info

Quel statut adopter pour son entreprise ?

Vous souhaitez lancer votre activité mais vous vous perdez entre les multiples statuts juridiques existants. En effet, entre entreprise individuelle, SARL et SAS, les choix sont nombreux. PopCompta vous aide à y voir plus clair. L’entreprise individuelle (aussi appelé « en nom propre ») est la forme la plus simple pour entreprendre, toute personne peut se déclarer « entrepreneur » individuel et il devient professionnel sur simple déclaration à la sécurité sociale (URSSAF), et éventuellement à la Chambre des Métiers ou à des organisations professionnelles pour des professions réglementées. L’entrepreneur est seul (il ne peut avoir d’associé), il exerce en son nom propre. Les impôts sur les bénéfices de l’activité professionnelle sont comptabilisés et prélevés avec la déclaration sur le ...
Plus d'info